Étiquette

Comfort food

La tablée

Soupe poulet et riz

Soupe poulet et riz

Mon amoureux et moi avons passé un été dont nous nous rappellerons longtemps. Équipés d’un mois et demi de vacances chacun et habités d’un enthousiasme débordant devant le déménagement et le chantier qui nous attendaient, nous ne nous doutions pas de la somme de travail, d’énergie et de patience dont il faudrait se doter pour transiger avec l’entrepreneur, les délais, les dépenses et, surtout, avec les enfants. Nos deux amours ont d’ailleurs dû fréquenter la garderie bien au-delà de ce que nous avions prévu et du raisonnable en période estivale. Nous étions convaincus à tort que les travaux iraient rondement et que nous aurions forcément du temps pour nous amuser en famille avant que ne reprenne le travail et que notre grande ne fasse son entrée à la maternelle, surtout. Poursuivre la lecture

La tablée

Parmentier aux fruits de mer, maïs et fromage bleu

Parmentier de fruits de mer, maïs et gorgonzola

Dans ma famille, nous ne prenions pas la peine de faire de mignonnes portions individuelles pour les coquilles Saint-Jacques puisque nous les servions tel un pâté chinois. Si je trouvais ça dommage à l’époque, je suis aujourd’hui d’avis que c’est une économie de temps appréciable et une heureuse façon de présenter un plat au joli look rustique. Poursuivre la lecture

La tablée

Pouding aux bleuets

IMG_6221

Dans ma famille, on appelait ce type de dessert une poutine. Je n’ai jamais entendu une quelconque autre personne faire de même, mais au-delà de la terminologie, ce qui m’importe c’est que le gâteau soit ferme (une préoccupation toute personnelle). Cette pâte à gâteau à base de ricotta constitue d’ailleurs ma nouvelle recette par excellence, à quelques ajustements près, pour les gâteaux à glacer en raison de sa texture dense sans être lourde.

Poursuivre la lecture

La tablée

Pain doré aux raisins

Pain_dore_aux_raisins

Une intolérance aux jaunes d’oeufs mi-cuits m’a toujours privée du plaisir de manger du pain doré. Comme j’ai tout juste réalisé que mes enfants n’avaient jamais eu l’opportunité d’en retrouver dans leur assiette pour cette raison, j’ai cherché à me faire pardonner en leur concoctant cette version inspirée de leur engouement du moment: le pain aux raisins.  Poursuivre la lecture

La tablée

Club sandwich deluxe

Club_sandwich

Comme le traditionnel club sandwich est fait de poulet, de tomate, de laitue, de mayonnaise et de bacon, et que c’est une formule qui a amplement fait ses preuves, je ne cherche pas à en déroger. Toutefois, pour une version sublimée de ce junk food par excellence (indissociable des patates frites), je rehausse l’ensemble des ingrédients de base. Poursuivre la lecture

La tablée

Jambon d’hiver à la mijoteuse

jambon_dhiver

J’ai consommé, par une délicieuse soirée de novembre, un cocktail à base de rhum épicé qui m’a franchement séduite. Je m’étais alors promis de m’en inspirer pour faire un punch des Fêtes, mais comme la gastro nous a freinés dans nos élans de célébration collective cette année, je n’ai pas eu l’occasion de mettre mon plan en action. Poursuivre la lecture

La tablée

Lasagne à la chair de saucisse et à la sauce béchamel aux épinards

lasagne_chair_saucisse_bechamel_epinardsNe faisant pas, ou que très rarement, de listes d’épicerie, il m’arrive régulièrement au supermarché d’être prostrée devant un étalage à me demander comment bonifier mon panier. Généralement, mes choix varient au gré des envies de la famille, des promos en cours et du temps alloué à la cuisine. Cette fois-ci, c’est Brigitte qui a scellé mon choix. Toute coquette qu’elle était avec son rouge à lèvres rose bonbon derrière un panier faisant pratiquement sa taille, elle m’a donné les grandes lignes de sa recette de lasagne à la chair de saucisse. Devant ma rigueur à bien saisir la nature des étapes de préparation, elle m’a invité à l’appeler chez elle pour me la donner dans le détail. Ce que je n’ai pas manqué de faire.

Je la partage sensiblement telle qu’elle me l’a livrée (avec son accord) en ajoutant que, comme la plupart des lasagnes, elle est meilleure réchauffée.

Brigitte m’a dit qu’elle en taillait des parts, à même la platée, pour la congélation en portions individuelles. À quoi bon se lancer dans la confection de mini-lasagnes?

Poursuivre la lecture

La tablée

Étagé de crêpes au babeurre

CrepesJ’ai un attachement inexplicable pour la ville de New York. Je m’explique assez difficilement l’attraction qu’exerce la Grosse Pomme sur moi puisque je n’y ai même jamais posé le pied. Mon attirance est telle que je me visualise aisément en une New-Yorkaise branchée, carriériste et propriétaire d’un appartement surdimensionné de Manhattan où réside un chat (dans la vraie vie, ils me terrorisent). Poursuivre la lecture

La tablée

Soupe d’automne

Soupe_legumesLa soupe, surtout celle aux légumes, a précédé la grande majorité de mes repas d’enfance. À un point tel où j’ai été des années à ne pouvoir en manger. Je reprochais à cette soupe, hormis sa récurrence devant moi, de présenter des pâtes ramollies et un bouillon épaissi par l’amidon. Quelque dix ans plus tard, je peux à nouveau prendre plaisir à manger une soupe du genre, mais chez moi, les pâtes ont fait place aux pois chiches. Poursuivre la lecture