Catégorie

Entre 4 murs

Entre 4 murs

La chambre de Philibert

Ceci est une galerie d’images, utilisez les flèches pour les faire défiler.

(Pour une mise en contexte, lire 1215, 1217)

J’ai longtemps détesté cette pièce que j’associais au fait de ne jamais venir à bout du chantier qu’était notre maison en devenir. Des matériaux, des outils et des meubles ont séjourné dans cet espace modeste aux couleurs criantes pendant des semaines, que dis-je, pendant des mois. Nous avons dû y faire à une demi-douzaine de reprises le grand ménage pour toujours retomber au point de départ, voire quelques pas en arrière.  Poursuivre la lecture

Entre 4 murs

La salle de bain

Ceci est une galerie d’images, utilisez les flèches pour les faire défiler.

(Pour une mise en contexte, lire 1215, 1217)

Si pour la plupart des gens le « sur mesure » évoque le prestige, je peux affirmer qu’il en était tout autre chez nous. Pourtant, la salle de bain aurait dû être l’archétype même du luxe puisque tout ce qui s’y trouvait était moulé aux contours de la pièce, et ce, au gré des envies du propriétaire.
Poursuivre la lecture

Entre 4 murs

La chambre des maîtres et son boudoir

Ceci est une galerie d’images, utilisez les flèches pour les faire défiler.

(Pour une mise en contexte, lire 1215, 1217)

À notre arrivée, la chambre des maîtres était, avec le salon et la salle de bain, l’une des pièces les plus hideuses de la maison. Lors de la visite, nous avons été stupéfaits de constater que le duo bourgogne/vert forêt (avec sa bande étroite de papier peint assorti) avait toujours des adeptes, mais surtout de voir que la porte patio se trouvant dans cette pièce ouvrait sur le grand séjour avoisinant (à l’intérieur donc). Nous avons retiré avec empressement la porte en question et nous avons divisé le séjour en deux, ce qui nous permettait de bénéficier d’un boudoir adjacent à la chambre et de gagner deux fenêtres. Nous avons également remplacé le tapis gris par un bois franc similaire à celui de la chambre voisine, ce qui n’était pas uniquement une considération esthétique… Poursuivre la lecture

Entre 4 murs

La chambre de Ambre et la salle de jeux adjacente

Ceci est une galerie d’images, utilisez les flèches pour les faire défiler.

(Pour une mise en contexte, lire 1215-1217)

J’amorce le tour de la maison par la chambre de ma fille, Ambre, âgée de trois ans et demi. Cette pièce, comme la chambre principale à laquelle elle est adjacente, tenait lieu de passage pour se rendre dans un grand séjour situé dans la portion arrière de la maison. Comme nous n’appréciions pas de devoir traverser l’une ou l’autre de ces pièces pour accéder à ce qui serait devenu une grande salle familiale, nous avons choisi de scinder l’espace afin de créer deux pièces doubles, soit la chambre de ma fille et la salle de jeux ainsi que la chambre principale et le boudoir. Les deux pièces créées sont communicantes. En d’autres mots, je peux traverser la chambre de ma fille pour accéder à la salle de jeux (donnant sur le balcon arrière), au boudoir et éventuellement à ma chambre, avant d’aboutir au salon. Je fais un plan?

Poursuivre la lecture

Entre 4 murs

Sous le sapin

EmballagesJ’adore recevoir à Noël, mais j’anticipe toujours le moment où les gens glisseront leurs cadeaux sous le sapin. Chaque fois, je ne peux m’empêcher de me crisper à la vue des paquets qui, tout séduisants qu’ils sont pour les enfants avec leurs couleurs vives et leurs motifs primaires, viennent réduire à néant mon « équilibre de surface ».  Poursuivre la lecture

Entre 4 murs

1215, 1217

MaisonÀ la seconde où mon conjoint et moi avons posé le pied dans le vieux chalet qui allait nous tenir lieu de maison, nous avons su que nous y étions, que cette maison scellerait définitivement nos recherches. Ça faisait deux ans et demi que nous magasinions une demeure pour notre famille à venir; j’ai même accouché avant que notre projet ne le fasse. Ambre, du haut de ses trois mois et de ses deux joues rebondies, était avec nous, perchée à mon sein, lors de cette rencontre historique. Poursuivre la lecture

Entre 4 murs

Astuce pour le ruban-cache

epingles

Il m’importe de partager un truc aussi méconnu qu’indispensable, du moins lorsque l’on se plait à peindre avec du ruban-cache. Vous aurez remarqué que toutes les précautions ne suffisent jamais à empêcher la peinture de se glisser sous le ruban, réduisant ainsi le trait net espéré à un gâchis localisé, sinon global.

Poursuivre la lecture