Sous mon toit

Chers enfants, je peux m’imaginer vivre sans vous

Chers enfants, je peux m'imaginer vivre sans vous

Je trouve ça toujours étonnant d’entendre quelqu’un dire: je ne peux pas imaginer ma vie sans mes enfants. Il faudrait vraiment que l’on m’explique parce que j’ai beau aimer les miens à tout casser, je peux très bien m’imaginer sans. Surtout lorsque je viens de traverser une crise, comme à l’instant, qui a duré 90 minutes et qui a constitué autant d’occasions de me dire: reste calme, ça va passer, laisse couler, respire, ne pleure pas…. Alors oui, je peux très bien m’imaginer que ma vie ne tourne plus autour de deux jeunes personnes qui requièrent la quasi totalité de mon temps et de mes énergies. Et ça, c’est sans compter toutes les frictions que ça engendre dans mon couple, encore une chance que Christian et moi ayons une vision assez rapprochée de la parentalité/éducation. 

Il est vrai que je me visualise assez bien avoir le choix d’être oisive ou pas, planifier un voyage en amoureux, me constituer une garde-robe qui ne me fasse plus soupirer, ne pas avoir besoin de tout orchestrer pour parvenir à faire ne serait-ce qu’une heure de temps supplémentaire, savoir en me couchant le soir que le seul cri que j’entendrai sera poussé par mon cadran au matin, mettre du temps pour me sentir belle et bien dans ma peau, avoir une minute de silence, ne pas être sempiternellement tenue de répéter la même consigne, ne pas entendre deux petites voix rechigner dès que je dépose une assiette sur la table, ne pas collectionner les routines…

Déjà, je pourrais cesser de me poser mille et une question quant à mon rôle de mère et à la manière dont je le joue. Donc si on me demande si je peux imaginer ma vie sans mes enfants, la réponse est oui. Est-ce que je souhaite vivre sans eux pour autant? Non. Évidemment. ♡ 

Crédit photo: Lalor photographie

Vous pourriez aimer

1 Commentaire

  • Répondre
    Jeannine
    7 juin 2018 à 17 h 30 min

    Je sais que ce n’est pas toujours facile et je sais de quoi tu parle, moi aussi je vous ai aimé du plus profond de mon cœur et encore aujourd’hui. Malgré toutes les épreuves, je suis heureuse de vous avoir dans ma vie et fière des adultes que vous êtes devenus. Tu es une très bonne maman ne doute jamais de ça, mais avoir des enfants n’est pas toujours facile car si nous avions un livre pour chaque enfant nous serions des mamans parfaites alors ne te culpabilise pas. Tu donnes beaucoup et je t’aime XX 😘

  • Commenter