Sous mon toit

Il reste combien de dodos?

Ceci est une galerie d’images, appuyer sur les flèches pour les faire défiler.

Je suis une meilleure maman pour mes enfants dans un autre cadre que celui de la maison. Aussi familière, rassurante et confortable qu’elle soit, notre maison demeure le théâtre de notre quotidien. Entre les repas, la lessive et les corvées ménagères, je ne parviens pas à détacher complètement mon esprit de ce que je pourrais faire ou de ce que je ferai dès que j’en aurai la chance. Pourtant, je sais que la chance c’est d’être aux côtés d’Ambre et de Philibert, qu’il me faudrait chérir et saisir chaque opportunité que j’aie de me nourrir de leur jeunes et adorables personnes parce que le temps passe vite, déboule même.

C’est fort probablement pour cette raison que j’aime, plus que jamais, séjourner à l’extérieur. Libérée de la routine, je suis une version sublimée de la mère que je suis. Rieuse et détendue, je suis généreuse de mon temps et de mon affection et alors tellement prompte à dévorer leurs joues rougies de froid ou de plaisir.

À la chèvrerie Cassis et Mélisse, je n’avais pas que les miens à materner…

Vous pourriez aimer

Aucun commentaire

Commenter